LE CLUB
HISTOIRE / Après Guerre

A la libération, la vie et le sport reprennent leurs droits et le FCM recrute son premier entraîneur, Georges KRAMER (ex international Suisse). Durant la saison 1947/1948, René DAMBRINE, entraîneur-joueur, obtient avec son équipe le titre de Champion de Provence promotion Honneur.

Martigues aprs guerre


L’ex Pro de Nice, Robert COSTAMAGNA lui succède et conduit son équipe à la première accession en Division d’Honneur.



Il est aussi l’instigateur de la formation des jeunes footballeurs et les équipes de jeunes vont connaître leurs premières gloires, notamment en remportant la Coupe Pollack en 1951 (Coupe de Provence) dans la catégorie Cadets.

 


Le FCM stagne de longues années dans le Championnat de Promotion Honneur. Durant 11 ans les martégaux luttent dans les derbys de l’Etang de Berre, finissant la plupart du temps éternel second du championnat. Pendant cette période, le FCM connaît plusieurs entraîneurs comme MOLINA, DEFOSSE, ou bien HUART…

 


Enfin en 1963-1964, le FCM retrouve la Division Honneur et atteint, cette année-là les 32e de finales de la Coupe de France, sous la houlette de l’entraîneur Emile DANIEL. Et surtout, cette saison, le FCM connaît son premier record d’affluence avec pas moins de 5000 spectateurs au Stade Aldéric Chave, pour la rencontre choc face à Marignane où le FCM aligne une des plus belles équipes de son histoire, le 5 avril 1964.


   

Saison 1963-64 : une des plus belles équipes dans l'histoire du FCM le 5 Avril 1964 avant son match de championnat contre Marignane

Debout de gauche à droite : RAMON, CALLONICO, JOURDAN, PERSOGLIO, BLANES, PAPPALARDO. Accroupis : DANIEL,PORTET, NURY, GUIDI, SEVERI

 


Dans le même temps, le FCM se voit attribuer un nouveau stade, l’actuel stade Francis TURCAN construit en 1965, doté de 2500 places, mais surtout de vrais vestiaires pour la première fois (douches, sauna, salle de réception…).


Le FCM continue son ascension avec l’arrivée, en 1967, de Jacques SUCRE (élu entraîneur de l’année en D2 en 1974 et en 1977) qui sera l’entraîneur emblématique du FCM durant 13 ans et l’un des auteurs des plus belles pages du football martégal.

 

Jacques SUCRE



 Haut de Page