FC MARTIGUES
Flash d'Infos / Le FC Martigues pris dans le brouillard
Martigues 0 - Beziers 2

Buts : Ekounga (73e, 84e)

FCM : Reynet – Belloumou, Mairet, Gibert, Di Maria – Freitas (Schianchi 82è), Bochu, Ducarre (Kara 65e) – Gache(Descamps 54e) , Biakolo, Chavas Entraineur : Franck Priou

Béziers : Bothorel (Veziat 20e) – Astier, Martinez, Laborde, Mougeot – Texier, Bessamba, Kakou, Laloui – Magnotenorio (Ekounga 72e), Timpanaro  Entraineur : Stéphane Crucet

La rencontre débute dans des conditions difficiles,un épais brouillard recouvre la pelouse du stade Francis Turcan.

Le FCM démarre la rencontre en essayant de poser le jeu, mais déjoue face à une équipe de Béziers extrêmement rugueuse.

Les occasions sont peu nombreuses, quelques frappes lointaines (de Chavas notamment pour le FCM) viennent échauffer les gants des deux portiers.

Le FCM accélère à la 17eminute, Matthieu Bochu transperce la défense adverse et offre une magnifique opportunité à Florent Gache qui ne trouve malheureusement pas la cadre. Sur l’action, Antoine Bothorel, le gardien de Béziers, se blesse et cède sa place à  Rémy Veziat, qui sera très vite mis à contribution en gagnant un face à face avec Ulrick Chavas à la 32e.

Le FCM vient là de voir passer ses deux plus belles occasions, et le brouillard s’épaissit de plus en plus, rendant le déroulement du match quasi-impossible.

Peu avant la mi-temps, Baptiste Reynet reste vigilant et préserve sa cage d’un magnifique réflexe, sur une belle tête de Maxi Timpanaro.

En deuxième période, le brouillard s’estompe enfin, mais l’équipe de Béziers reste toujours aussi accrocheuse, multipliant les fautes et provocations qui font déjouer le FCM.

Reynet est rapidement mis à contribution en sortant de manière quasi-miraculeuse une frappe héraultaise, alors qu’il était pris à contre-pied.

Le FCM n’est pas dans son assiette, les entrées de Descamps (54e) puis de Kara (65e) n’y font rien, les héraultais continuent d’imprégner un faux rythme à la rencontre.

Une tête de Chavas sur un centre de Biakolo (66e) puis une belle frappe de Bochu (68e) n’inquiètent pas le portier biterrois.

A la 72eminute, Hans Ekounga remplace Carlos Magnotenorio ; c’est le tournant du match.

Ekounga trouve la faille dans la foulée de son entrée en plaçant une belle tête hors de portée de Reynet, sur l’une des rares incursions héraultaise dans la surface de réparation averse. 1 à 0, 73eminute.

Cette ouverture du score pique l’orgueil des martégaux, qui réagissent rapidement par Descamps, devancé de peu par le portier biterrois, avant que dans la foulée, sur un corner anodin, Ekounga ne marque de nouveau d’une belle tête à la 84e minute…

Les joueurs du FCM jettent leurs dernières forces dans la bataille, Chavas est dangereux à deux reprises, et verra sa dernière tentative sauvée sur la ligne par un défenseur héraultais….

C’est la première défaite de la saison du FCM à domicile, et c’est également un coup d’arrêt, puisque le FCM était invaincu toutes compétitions confondues depuis la première journée et une courte défaite (1 à 0) à Ajaccio…. 


 Haut de Page