FC MARTIGUES
Flash d'Infos / FC Martigues
La fiche du match

Mercredi 2 février 2011,

Stade Francis Turcan, 6 000 spectateurs environ.

FC Martigues - Paris Saint Germain : 1-4 (1-1)

Buteurs : FC Martigues : Stéphane Biakolo (45 +5, s.pen) - PSG : Hoarau (15,79,80), Luyindula (65)

Arbitre : M. Turpin

Avertissements : FC Martigues : Dainèche (27) Bochu (36) Belloumou (47) - PSG : Chantôme (12) Traoré (74)

Expulsion : FC Martigues : Dembele (21)

FC Martigues : Robinet - Belloumou, Daineche, Mairet, Di Maria - Dembele, Freitas (Renaut,32) - Chavas (Gache,68) Bochu, Biakolo (cap) - Descamps (Himmes, 68) Entraineur : Franck Priou

PSG : Coupet - Céara, Camara, Traoré (cap),Makonda - Chantôme (Armand, 36) Clément - Luyindula (Kebano, 74) Maurice- Hoarau, Erding (Bodmer, 88) Entraineur : Antoine Kombouaré

Le match :

Un stade quasiment plein, un ciel azur magnifique, une pointe de mistral....Les conditions étaient optimales pour une grande fête du football à Turcan.

Malheuresement, les martégaux débutent le match avec le frein à main, et subissent les assauts répétés d'Hoarau et Erding. Seule réaction, un superbe centre de Chavas pour une tête plongeante de Bochu repoussée dans les pieds de Dembele, qui place le cuir à quelques milimètres du poteau gauche de Coupet.

Les parisiens vont accentuer leur domination : sur un contre heureux Hoarau se retrouve seul face à Robinet et ne rate pas l'occasion d'ouvrir la marque (15). 0-1

Dans la foulée (20e minute), Boubacar Dembélé et Clément Chantôme vont tous deux au contact le pied en avant. M.Turpin, de manière très sévère, décide d'exclure le martégal. C'est le tournant du match.Quelques minutes plus tard, Christophe Freitas va mal retomber et se blesser au niveau du genou (32e). Il devra céder sa place au jeune Kévin Renaut, alors que Matthieu Bochu venait de se voir refuser un but pour une main...

En dix minutes, le FCM encaisse un but et perd sa paire de milieux récupérateurs...Dur , très dur. Nasser Daineche passe en milieu récupérateur, Matthieu Bochu recule et Kévin Renaut intègre la défense centrale.

Au niveau des faits marquants, Paris se procurera encore quelques occasions dangereuses sans concrétiser, Biakolo se prendra un Sammy Traoré en pleine vitesse et en pleine face, alors que Descamps manquera de peu d'obtenir un pénalty face au même Sammy Traoré, capitaine d'un soir !!

Pourtant, cette équipe-là à une âme : elle jette ses dernières forces dans l'aventure et Descamps est déséquilibré dans la surface par Makonda: pénalty !

Stéphane Biakolo, déja buteur décisif en la matière à Quevilly, s'avance et propulse le cuir sans trembler au fond des filets : le stade explose, et tous les martégaux rêvent d'exploit ! (45 +1) 1-1

En seconde période, les sang et or reviennent gonflés à bloc : malgré une infériorité numérique, les martégaux donnent tout et poussent sans trouver la faille.

Un dernier coup du sort viendra sceller la rencontre : sur un ballon cafouillé (65e minute), Hoarau marche sur Robinet et Luyindula glisse le cuir au fond des filets. M.Turpin ne voudra rien savoir, le but est accordé 1-2.

Les martégaux accusent le coup. Les entrées de Gache et Himmes (qui se mettra en valeur d'une belle frappe croisée) à la place de Descamps et Chavas n'y feront rien, le reste de la rencontre sera une formalité pour le PSG, et Hoarau creusera l'écart à deux nouvelles reprises (79e et 90e)1-4

Une victoire méritée pour le PSG, mais les martégaux garderont le regret d'avoir vu l'arbitrage influer sur le déroulement de la rencontre.

Néanmoins, félicitations à tous nos joueurs !

Les supporters ont vibré, et les émotions ont été fortes, du but inscrit dans les arrêts de jeu face à Gardanne au 4e tour préliminaire jusqu'au dernier but de Guillaume Hoarau...

La Coupe de France a été belle ! Mais désormais, place au championnat et au déplacement à Agde pour se reconcentrer à 100 % sur l'objectif n°1 du club : la montée en National !


 Haut de Page